Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

JARDINS PAYSAGERS DES HOTELS

COUP DE CŒUR - SO LANDSCAPE

Uxua casa hôtel & spa - Trancoso . Bahia - Brésil

Un établissement de rêve unique en bord de plage , création d'un designer célèbre .
10 villas 4 **** décorées individuellement et Spa , parfaitement intégrées dans la végétation .
« L'eau douce gouttant sur la pierre dure finit par la percer.  »  Proverbe brésilien

« L'eau douce gouttant sur la pierre dure finit par la percer. » Proverbe brésilien

UXUA CASA HOTEL & SPA - BAHIA - BRESIL
  • Le design unique s’avère être du directeur artistique de la fameuse griffe italienne Diesel ( de 1993 à 2009),Wilbert Das, un homme que l’on peut qualifier sans risque de designer. Mais ce n’est pas pour autant un « hôtel de design ». Récemment construites, les neuf villas d’UXUA Casa arborent pourtant un style traditionnel, à mille lieues des espaces criards et minimalistes qu’imposent les designers contemporains.
  • L'hôtel est à l'image du quartier historique "quadrado" du village de Trancoso avec ses constructions colorées et son église blanche ( inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO)
  • Pour cela, Wilbert Das a travaillé en étroite collaboration avec des artisans locaux et s'est attaché à utiliser matériaux naturels et techniques traditionnelles. L'hôtel se compose donc de 10 villas ou "casas", dont 4 donnent sur le célèbre Quadrado de Trancoso et sont de véritables cabanes de pêcheurs restaurées, datant du 16ème siècle.
  • Les couleurs vives des maisons donnent le ton : bleu cobalt, rose fushia ou vert anis. A l'intérieur, les lits à baldaquins côtoient les objets d'art de Bahia, alors que s'unissent branches tressées, sisal, toile de bâche, coton, bois grisé, argile, fibre de coco... Autour de ces maisonnettes sont disséminés des jardins luxuriants, de somptueuses salles de bains à ciel ouvert et une piscine remarquable, composée de plus de 40 000 éclats de quartz vert aux vertus thérapeutiques.
sources photographiques / Fernando Guimaraes Lombardisources photographiques / Fernando Guimaraes Lombardisources photographiques / Fernando Guimaraes Lombardi
sources photographiques / Fernando Guimaraes Lombardisources photographiques / Fernando Guimaraes Lombardi

sources photographiques / Fernando Guimaraes Lombardi

Mangroves et luxuriante végétation indigène se partage l'espace des jardins privatifs, et les aménagements des jardins sont le prolongement de l'environnement auquel ils se rattache et ils racontent une histoire dont allées , sculptures et objets ornementaux sont les personnages.

Les palmiers , omniprésents , dont les gracieuses frondes jouent avec le soleil matinal et dont les troncs élancés comme des colonnes ont inspirés un grand nombre d'artiste.

« C’est l’étrangeté ajoutée à la beauté qui confère un caractère romantique à l’art. »  Walter Pater « C’est l’étrangeté ajoutée à la beauté qui confère un caractère romantique à l’art. »  Walter Pater « C’est l’étrangeté ajoutée à la beauté qui confère un caractère romantique à l’art. »  Walter Pater

« C’est l’étrangeté ajoutée à la beauté qui confère un caractère romantique à l’art. » Walter Pater

Il y a dans ces jardins un peu de l'esprit "aloha" que l'on retrouve dans le style Hawaiien, une attirance naturelle pour les fleurs et les couleurs , à la diversité culturelle du Brésil se mêlent des influences de conception du paysagiste Roberto Burle Marx avec l'omniprésence des frangipaniers, des cordylines,des héliconias, des pandanus, des palmiers , des fougères épiphytes et de diverses variétés du genre Codiaeum ( crotons).

L'ensemble est d'une incroyable richesse dans le cadre d'une vision poétique, tropicale et romantique, un naturalisme artistique que complète la mise en scène d'éléments ornementaux.

"Les bonheurs futurs, comme les rivages des tropiques, projettent sur l'immensité qui les précède leurs mollesses natales, une brise parfumée, et l'on s'assoupit dans cet environnement, sans même s'inquiéter de l'horizon que l'on n'aperçoit pas". Madame Bovary (1857) "Les bonheurs futurs, comme les rivages des tropiques, projettent sur l'immensité qui les précède leurs mollesses natales, une brise parfumée, et l'on s'assoupit dans cet environnement, sans même s'inquiéter de l'horizon que l'on n'aperçoit pas". Madame Bovary (1857) "Les bonheurs futurs, comme les rivages des tropiques, projettent sur l'immensité qui les précède leurs mollesses natales, une brise parfumée, et l'on s'assoupit dans cet environnement, sans même s'inquiéter de l'horizon que l'on n'aperçoit pas". Madame Bovary (1857)
"Les bonheurs futurs, comme les rivages des tropiques, projettent sur l'immensité qui les précède leurs mollesses natales, une brise parfumée, et l'on s'assoupit dans cet environnement, sans même s'inquiéter de l'horizon que l'on n'aperçoit pas". Madame Bovary (1857) "Les bonheurs futurs, comme les rivages des tropiques, projettent sur l'immensité qui les précède leurs mollesses natales, une brise parfumée, et l'on s'assoupit dans cet environnement, sans même s'inquiéter de l'horizon que l'on n'aperçoit pas". Madame Bovary (1857)

"Les bonheurs futurs, comme les rivages des tropiques, projettent sur l'immensité qui les précède leurs mollesses natales, une brise parfumée, et l'on s'assoupit dans cet environnement, sans même s'inquiéter de l'horizon que l'on n'aperçoit pas". Madame Bovary (1857)

Les jardins privatifs gagnet à être admirés depuis l'ombre refraîchissante d'un pavillon ouvert et d'une terrasse, de la sorte le "tableau" végétal est merveilleusement encadré par les lignes épurées des avant-toits et par la présence des palmiers, cocotiers, flamboyants et jacquiers ( cf arbre vedette).

Les plantes possèdent chacune un caractère propre, équilibre de forces et de faiblesses, par exemple les inflorescences blanches d'un jasmin grimpant , d'un Crinum , d'un thunbergia grandiflora ou d'un Cestrum apportent de la fraîcheur à un jardin d'une verdure un peu monotone et les agaves , bambous et autres plantes à feuilles panachées de blanc procurent un effet spectaculaire.

"Dans la vie, tout est signe."  Paulo Coelho
"Dans la vie, tout est signe."  Paulo Coelho  "Dans la vie, tout est signe."  Paulo Coelho  "Dans la vie, tout est signe."  Paulo Coelho
"Dans la vie, tout est signe."  Paulo Coelho  "Dans la vie, tout est signe."  Paulo Coelho

"Dans la vie, tout est signe." Paulo Coelho

Le choix d'une piscine "jungle"au milieu d'un oasis de végétation , de palmiers et bananiers est une véritable oeuvre d'art notamment avec le revêtement si particulier de quartz vert des parois.

Conçue en forme de lac aux formes libres, créée à partir de 40.000 spécimens de quartz de vert clair émeraude pailleté, connu pour avoir des qualités curatives !

"dans les régions tropicales, la piscine est un symbole de confort et d'évasion. Que rêver de mieux pour se détendre, que de plonger dans l'eau fraîche d'une piscine et d'y admirer, étendu sur le dos, les silhouettes des palmiers se détachant sur un ciel bleu d'azur ?"
"dans les régions tropicales, la piscine est un symbole de confort et d'évasion. Que rêver de mieux pour se détendre, que de plonger dans l'eau fraîche d'une piscine et d'y admirer, étendu sur le dos, les silhouettes des palmiers se détachant sur un ciel bleu d'azur ?""dans les régions tropicales, la piscine est un symbole de confort et d'évasion. Que rêver de mieux pour se détendre, que de plonger dans l'eau fraîche d'une piscine et d'y admirer, étendu sur le dos, les silhouettes des palmiers se détachant sur un ciel bleu d'azur ?"
"dans les régions tropicales, la piscine est un symbole de confort et d'évasion. Que rêver de mieux pour se détendre, que de plonger dans l'eau fraîche d'une piscine et d'y admirer, étendu sur le dos, les silhouettes des palmiers se détachant sur un ciel bleu d'azur ?""dans les régions tropicales, la piscine est un symbole de confort et d'évasion. Que rêver de mieux pour se détendre, que de plonger dans l'eau fraîche d'une piscine et d'y admirer, étendu sur le dos, les silhouettes des palmiers se détachant sur un ciel bleu d'azur ?""dans les régions tropicales, la piscine est un symbole de confort et d'évasion. Que rêver de mieux pour se détendre, que de plonger dans l'eau fraîche d'une piscine et d'y admirer, étendu sur le dos, les silhouettes des palmiers se détachant sur un ciel bleu d'azur ?"

"dans les régions tropicales, la piscine est un symbole de confort et d'évasion. Que rêver de mieux pour se détendre, que de plonger dans l'eau fraîche d'une piscine et d'y admirer, étendu sur le dos, les silhouettes des palmiers se détachant sur un ciel bleu d'azur ?"

UN ARBRE EN VEDETTE

LE JACQUIER

Le jacquier, ou jaquier ( jackfruit), Artocarpus heterophyllus est un arbre de la famille des Moraceae, originaire d’inde et du Bangladesch, cultivé et introduit dans la plupart des régions tropicales, en particulier pour ses fruits comestibles. C’est une espèce proche de l'arbre à pain, Artocarpus altilis, avec lequel il ne doit pas être confondu. Il est cultivé majoritairement en , au Brésil et Haïti.

Artocarpus heterophyllus son nom scientifique Artocarpus vient du grec Artos qui signifie pain et Karpos fruit.. Le nom grec de l'espèce heterophyllus signifie feuille variée, en effet, les feuilles du Jacque sont polymorphes, pendant la phase juvénile de l'arbre, elles ne sont pas complètes.

Le fruit du jacquier, la pomme de jacque (ou jacque, ou jaque, en créole : petit jaque, ou Ti'jac), est une polydrupe pesant généralement plusieurs kilos (de 1 à 25 kg), fruit d'un arbre appartenant à la même famille que les mûriers .

Comme toutes les parties du jacquier produisent du latex, quand vous ouvrez une pomme jacque, vous découvrez que tous les petits fruits à l’intérieur sont enrobés dans une sorte de colle blanchâtre. C’est pourquoi, avant de commencer à ouvrir une pomme jacque, il faut s'enduire les mains d’une couche d’huile afin de pouvoir les extraire de cette enveloppe gluante sans les endommager.

La description de Jean-Baptiste Geneviève Marcellin Bory de Saint-Vincent, naturaliste et géographe, présent à Bourbon ( La Réunion ) en 1801 est plus précise :

" Le Jacquier est un grand et bel arbre, dont on fait les avenues et les allées des habitations ; son tronc est droit ; et sa cime arrondie est tellement touffue, qu'elle ne laisse pas de passage aux moindres rayons de soleil ; son fruit est oblong, arrondi, mais irrégulier ; sa surface, parsemée de petites pointes pyramidales et polygones, devient d'une couleur jaunâtre ; il pèse jusqu'à quatre-vingt ou cent livres, et renferme des semences de la couleur et de la consistance de petites châtaignes; la pulpe qui contient ces semences est ferme, d'un goût sucré, mais d'une odeur affreuse. Les créoles, et surtout les femmes ont un goût particulier pour le jac, goût que je n'ai jamais pu concevoir car les latrines les plus infectes ne sentent pas plus mauvais que ce fruit. "

Le Jacquier existe aux Mascareignes dès le milieu du XVIIIe siècle et Jacques-Henri Bernardin de Saint-Pierre lui consacre quelques lignes :  " Le Jacq est arbre d'un beau feuillage, qui donne un fruit monstrueux. Il est de la grosseur d'une longue citrouille ; sa peau est d'un beau vert, et toute chagrinée. Il est rempli de grains dont on mange l'enveloppe, qui est une pellicule blanche gluante et sucrée. Il a une odeur empestée de fromage pourri. Ce fruit est aphrodisiaque : j'ai vu des femmes qui l'aimaient passionnément. "Le Jacquier existe aux Mascareignes dès le milieu du XVIIIe siècle et Jacques-Henri Bernardin de Saint-Pierre lui consacre quelques lignes :  " Le Jacq est arbre d'un beau feuillage, qui donne un fruit monstrueux. Il est de la grosseur d'une longue citrouille ; sa peau est d'un beau vert, et toute chagrinée. Il est rempli de grains dont on mange l'enveloppe, qui est une pellicule blanche gluante et sucrée. Il a une odeur empestée de fromage pourri. Ce fruit est aphrodisiaque : j'ai vu des femmes qui l'aimaient passionnément. "Le Jacquier existe aux Mascareignes dès le milieu du XVIIIe siècle et Jacques-Henri Bernardin de Saint-Pierre lui consacre quelques lignes :  " Le Jacq est arbre d'un beau feuillage, qui donne un fruit monstrueux. Il est de la grosseur d'une longue citrouille ; sa peau est d'un beau vert, et toute chagrinée. Il est rempli de grains dont on mange l'enveloppe, qui est une pellicule blanche gluante et sucrée. Il a une odeur empestée de fromage pourri. Ce fruit est aphrodisiaque : j'ai vu des femmes qui l'aimaient passionnément. "
Le Jacquier existe aux Mascareignes dès le milieu du XVIIIe siècle et Jacques-Henri Bernardin de Saint-Pierre lui consacre quelques lignes :  " Le Jacq est arbre d'un beau feuillage, qui donne un fruit monstrueux. Il est de la grosseur d'une longue citrouille ; sa peau est d'un beau vert, et toute chagrinée. Il est rempli de grains dont on mange l'enveloppe, qui est une pellicule blanche gluante et sucrée. Il a une odeur empestée de fromage pourri. Ce fruit est aphrodisiaque : j'ai vu des femmes qui l'aimaient passionnément. "Le Jacquier existe aux Mascareignes dès le milieu du XVIIIe siècle et Jacques-Henri Bernardin de Saint-Pierre lui consacre quelques lignes :  " Le Jacq est arbre d'un beau feuillage, qui donne un fruit monstrueux. Il est de la grosseur d'une longue citrouille ; sa peau est d'un beau vert, et toute chagrinée. Il est rempli de grains dont on mange l'enveloppe, qui est une pellicule blanche gluante et sucrée. Il a une odeur empestée de fromage pourri. Ce fruit est aphrodisiaque : j'ai vu des femmes qui l'aimaient passionnément. "Le Jacquier existe aux Mascareignes dès le milieu du XVIIIe siècle et Jacques-Henri Bernardin de Saint-Pierre lui consacre quelques lignes :  " Le Jacq est arbre d'un beau feuillage, qui donne un fruit monstrueux. Il est de la grosseur d'une longue citrouille ; sa peau est d'un beau vert, et toute chagrinée. Il est rempli de grains dont on mange l'enveloppe, qui est une pellicule blanche gluante et sucrée. Il a une odeur empestée de fromage pourri. Ce fruit est aphrodisiaque : j'ai vu des femmes qui l'aimaient passionnément. "

Le Jacquier existe aux Mascareignes dès le milieu du XVIIIe siècle et Jacques-Henri Bernardin de Saint-Pierre lui consacre quelques lignes : " Le Jacq est arbre d'un beau feuillage, qui donne un fruit monstrueux. Il est de la grosseur d'une longue citrouille ; sa peau est d'un beau vert, et toute chagrinée. Il est rempli de grains dont on mange l'enveloppe, qui est une pellicule blanche gluante et sucrée. Il a une odeur empestée de fromage pourri. Ce fruit est aphrodisiaque : j'ai vu des femmes qui l'aimaient passionnément. "

UXUA CASA HOTEL & SPA - BAHIA - BRESIL

Voyage au Brésil avec Brazilveo

Brazilveo c’est avant tout une philosophie du voyage axée sur une expérience unique de la destination.
Laissez-vous tenter par un voyage original et inoubliable dans au Brésil en séjours, en autotour ou en liberté ou bien dans la nature.

Avec Brazilveo, voyagez au Brésil d'une manière authentique et moderne, plongez vous dans les cultures Latines, la beauté des paysages naturels et vivez une expérience exceptionnelle au Brésil.

Voyage en Amérique du sud avec Peruveo

Peruveo c’est avant tout une philosophie du voyage axée sur une expérience unique de la destination.

Voyage en Argentine et Chili avec Argentinaveo

Avec ArgentinaVeo, voyager en Argentine et au Chili d'une manière authentique et moderne, plongez vous dans les cultures Latines, la beauté des paysages naturels et vivez une expérience exceptionnelle en Argentine et au Chili.

Tag(s) : #Uxua casa Hôtel - Bahia - Brésil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :