Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

JARDINS PAYSAGERS DES HOTELS

COUP DE CŒUR - SO LANDSCAPE

Hôtel Park Royal on pickering - Singapour

Un établissement de luxe atypique " grande nature " au coeur de la ville
Un oasis de forêt tropicale dans la jungle urbaine...

367 chambres et suites , 5 *****, avec 15 000m2 de jardins verticaux .
HOTEL PARK ROYAL ON PICKERING - SINGAPOUR
HOTEL PARK ROYAL ON PICKERING - SINGAPOUR

Ouvert en 2013, l'hôtel est un cadre unique et sublime de 15 000 mètres carrés de jardins verticaux luxuriants, de cascades, de bassins à débordement et de terrasses verdoyantes imitant les rizières. En fait, la verdure s’épanouit dans tout le complexe.

Les arbres et les jardins de l’hôtel semblent fusionner avec ceux du parc attenant, et les matériaux utilisés dans la conception de l’établissement sont issus de la nature: bois, cailloux, eau et verre.

"Situé en face du parc Hong Lim ( 1er parc public créé en 1885 par un business man Cheng Hong), l'hôtel se trouve à quelques minutes à pied de l'effervescence des quartiers de Raffles et de Chinatown. En voiture, vous rejoindrez Clarke Quay, célèbre pour sa vie nocturne animée, en 5 minutes, le célèbre quartier commerçant d'Orchard Road en 15 minutes et l'aéroport international de Changi en 20 minutes. Enfin, l'aéroport international de Changi est accessible en 20 minutes de route".

L’hôtel innove en lançant le premier jardins à énergie solaire. Parmi ses autres caractéristiques d’économie d’énergie sont l’utilisation de la lumière, la pluie et le mouvement des capteurs automatiques, la récolte et le recyclage de l’eau de pluie .

Cette architecture innovante est l'oeuvre de l'agence WOHA de Singapour , fondée en 1994 par Wong Mun Summ et Richard Hassell et du consultant Architecte paysagiste "Tierra design"(S) Pte Ltd. de Singapour.

« Nous pensons que les sphères de la communauté inspirent la mixité », explique Richard Hassell de WOHA.
« Nous pensons que les sphères de la communauté inspirent la mixité », explique Richard Hassell de WOHA.« Nous pensons que les sphères de la communauté inspirent la mixité », explique Richard Hassell de WOHA.

« Nous pensons que les sphères de la communauté inspirent la mixité », explique Richard Hassell de WOHA.

Les concepteurs de WOHA transforment les formes architecturales traditionnelles, conçoivent des constructions comme des paysages ouverts, des folies botaniques ou des éoliennes. Il leur revient tout le mérite de réinterpréterr la perméabilité tropicale, en association avec l’aménagement d’espaces verts et une technologie à basse consommation d’énergie, sous la forme de construction en vogue à Singapour.

ce building fait la part belle à un design original qui voit six de ses terrasses se superposer les unes aux autres en permettant ainsi au Parkroyal Hotel de posséder de véritables oasis végétales du plus bel effet. Dans ces jardins en quasi-suspension, se côtoient une collection variée de plantes qui abritent de manière discrète des systèmes de récupération et de recyclage d’eau de pluie, ainsi que des capteurs d’énergie solaire destinés à fournir en énergie à une partie de l’hôtel et notamment la mise en lumière des espaces paysagers.

Reconnu pour être un bâtiment qui s'inquiète de la trace environnementale laissée par son existence, le Parkroyal a obtenu il y a quelques temps de cela à la fois le BCA Green Mark Platinum, note la plus élevée qui puisse être décernée pour les bâtiments écologiques à Singapour, ainsi que le Pioneer Award solaire qui récompense l’hôtel qui exploite avec succès l'énergie solaire comme source d'énergie réutilisable pour son bon fonctionnement.

Pour les Architectes paysagiste, introduire la nature dans les villes est un des grands défis du XXIe siècle. Les jardins verticaux sont peut-être la solution la plus spectaculaire, car ces jardins sont bien plus qu'une tendance décorative : ils offrent l'occasion de ramener la vie et la végétation dans les grandes villesPour les Architectes paysagiste, introduire la nature dans les villes est un des grands défis du XXIe siècle. Les jardins verticaux sont peut-être la solution la plus spectaculaire, car ces jardins sont bien plus qu'une tendance décorative : ils offrent l'occasion de ramener la vie et la végétation dans les grandes villes
Pour les Architectes paysagiste, introduire la nature dans les villes est un des grands défis du XXIe siècle. Les jardins verticaux sont peut-être la solution la plus spectaculaire, car ces jardins sont bien plus qu'une tendance décorative : ils offrent l'occasion de ramener la vie et la végétation dans les grandes villesPour les Architectes paysagiste, introduire la nature dans les villes est un des grands défis du XXIe siècle. Les jardins verticaux sont peut-être la solution la plus spectaculaire, car ces jardins sont bien plus qu'une tendance décorative : ils offrent l'occasion de ramener la vie et la végétation dans les grandes villes
Pour les Architectes paysagiste, introduire la nature dans les villes est un des grands défis du XXIe siècle. Les jardins verticaux sont peut-être la solution la plus spectaculaire, car ces jardins sont bien plus qu'une tendance décorative : ils offrent l'occasion de ramener la vie et la végétation dans les grandes villesPour les Architectes paysagiste, introduire la nature dans les villes est un des grands défis du XXIe siècle. Les jardins verticaux sont peut-être la solution la plus spectaculaire, car ces jardins sont bien plus qu'une tendance décorative : ils offrent l'occasion de ramener la vie et la végétation dans les grandes villes

Pour les Architectes paysagiste, introduire la nature dans les villes est un des grands défis du XXIe siècle. Les jardins verticaux sont peut-être la solution la plus spectaculaire, car ces jardins sont bien plus qu'une tendance décorative : ils offrent l'occasion de ramener la vie et la végétation dans les grandes villes

Entre la ville de Singapour et les palmiers s'est instaurée une véritable histoire d'amour, sur l'hôtel, les Palmes de toutes natures et de toutes tailles et les frangipaniers se partagent les espaces des terrasses, mais aussi les Alocasias ( cf plante en vedette), les bambous, les bananiers décoratifs (Musa acuminata) ,les fougères et les mousses et une multitude de plantes grimpantes ou de lianes , en réalité une véritable forêt tropicale avec ses strates, ses couvres-sol qui unissent toutes les plantes ( Lantana rampant, Althernantera , Episcia , Coleus ornementaux , Rhoeo et Philodendron )et sa canopée.

Si les nuances de vert dominent, les Héliconias et Gingembres ( Alpinia mutans ou purpurea) donnent les tâches de couleur

"Le jardin est une méditation à ciel ouvert, un secret révélé à qui le mérite".  Ghislaine Schoeller"Le jardin est une méditation à ciel ouvert, un secret révélé à qui le mérite".  Ghislaine Schoeller
"Le jardin est une méditation à ciel ouvert, un secret révélé à qui le mérite".  Ghislaine Schoeller"Le jardin est une méditation à ciel ouvert, un secret révélé à qui le mérite".  Ghislaine Schoeller
"Le jardin est une méditation à ciel ouvert, un secret révélé à qui le mérite".  Ghislaine Schoeller"Le jardin est une méditation à ciel ouvert, un secret révélé à qui le mérite".  Ghislaine Schoeller

"Le jardin est une méditation à ciel ouvert, un secret révélé à qui le mérite". Ghislaine Schoeller

Le design proposé par WOHA est aussi une métaphore géologique avec une géométrie tourmentée toutes en courbes à l'image des strates des canyons.

Plantes rampantes et basses, arbustes et plantes à fleurs , bractées aux couleurs flamboyantes et feuilles d'une grande complexité , la végétation introduite dans ces jardins offre des possibilités sans limites.

Cascades flow down from swimming pools and garden terraces on the podium roof, over the ‘eroded rock-forms’ of the striated mass and into crevices and ledges from which trees and vines can thrive.  The geological metaphor – green architecture at its most elemental – is one that WOHA have used in many, if not all of their large-scale public buildings, but here the geometry and the allusions are more nuanced and more complex.Cascades flow down from swimming pools and garden terraces on the podium roof, over the ‘eroded rock-forms’ of the striated mass and into crevices and ledges from which trees and vines can thrive.  The geological metaphor – green architecture at its most elemental – is one that WOHA have used in many, if not all of their large-scale public buildings, but here the geometry and the allusions are more nuanced and more complex.Cascades flow down from swimming pools and garden terraces on the podium roof, over the ‘eroded rock-forms’ of the striated mass and into crevices and ledges from which trees and vines can thrive.  The geological metaphor – green architecture at its most elemental – is one that WOHA have used in many, if not all of their large-scale public buildings, but here the geometry and the allusions are more nuanced and more complex.
Cascades flow down from swimming pools and garden terraces on the podium roof, over the ‘eroded rock-forms’ of the striated mass and into crevices and ledges from which trees and vines can thrive.  The geological metaphor – green architecture at its most elemental – is one that WOHA have used in many, if not all of their large-scale public buildings, but here the geometry and the allusions are more nuanced and more complex.Cascades flow down from swimming pools and garden terraces on the podium roof, over the ‘eroded rock-forms’ of the striated mass and into crevices and ledges from which trees and vines can thrive.  The geological metaphor – green architecture at its most elemental – is one that WOHA have used in many, if not all of their large-scale public buildings, but here the geometry and the allusions are more nuanced and more complex.Cascades flow down from swimming pools and garden terraces on the podium roof, over the ‘eroded rock-forms’ of the striated mass and into crevices and ledges from which trees and vines can thrive.  The geological metaphor – green architecture at its most elemental – is one that WOHA have used in many, if not all of their large-scale public buildings, but here the geometry and the allusions are more nuanced and more complex.
Cascades flow down from swimming pools and garden terraces on the podium roof, over the ‘eroded rock-forms’ of the striated mass and into crevices and ledges from which trees and vines can thrive.  The geological metaphor – green architecture at its most elemental – is one that WOHA have used in many, if not all of their large-scale public buildings, but here the geometry and the allusions are more nuanced and more complex.Cascades flow down from swimming pools and garden terraces on the podium roof, over the ‘eroded rock-forms’ of the striated mass and into crevices and ledges from which trees and vines can thrive.  The geological metaphor – green architecture at its most elemental – is one that WOHA have used in many, if not all of their large-scale public buildings, but here the geometry and the allusions are more nuanced and more complex.

Cascades flow down from swimming pools and garden terraces on the podium roof, over the ‘eroded rock-forms’ of the striated mass and into crevices and ledges from which trees and vines can thrive. The geological metaphor – green architecture at its most elemental – is one that WOHA have used in many, if not all of their large-scale public buildings, but here the geometry and the allusions are more nuanced and more complex.

UNE PLANTE EN VEDETTE

L'ALOCASIA (oreille d'éléphant)

L'Alocasia est une plante géante majestueuse aux grandes feuilles luisantes et légèrement bronzées, fortement nervurées.

L'Alocasia calidora est aussi appelé oreille d'éléphant pour la taille et la veinure de ses feuilles. Ce sont de grandes feuilles en forme de coeur, longues de près de 70 cm pour 25 cm de largeur

Le Songe caraïbe, l’Alocasie, l’Alocasie à grandes racines, l’Alocasie à grosse racine, le taro géant ou l’oreille d'éléphant (Alocasia macrorrhizos (L.) G. Don), est une espèce de plantes de la famille des Araceae, originaire de l'Asie du Sud Est.

La variété Sanderiana est caractérisée par de grandes feuilles allongées et vernies aux grosses nervures blanches.

HOTEL PARK ROYAL ON PICKERING - SINGAPOURHOTEL PARK ROYAL ON PICKERING - SINGAPOUR
HOTEL PARK ROYAL ON PICKERING - SINGAPOURHOTEL PARK ROYAL ON PICKERING - SINGAPOUR
HOTEL PARK ROYAL ON PICKERING - SINGAPOURHOTEL PARK ROYAL ON PICKERING - SINGAPOURHOTEL PARK ROYAL ON PICKERING - SINGAPOUR
Tag(s) : #Park Royal on Pickering - Singapour, #ASIE

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :