Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

JARDINS PAYSAGERS DES HOTELS

COUP DE CŒUR - SO LANDSCAPE

Hôtel Oberoi Seminyak beach sur l'île de Bali en Indonésie

Un établissement de luxe de la prestigieuse chaine "Oberoi Hotels & Resorts et Small Luxury Hôtel " en bord de mer construit dans la pure tradition Balinaise.

74 villas et suites, certaines avec piscine , Spa , 5 *****
« Il n'existe rien de constant si ce n'est le changement.  » Bouddha

« Il n'existe rien de constant si ce n'est le changement. » Bouddha

The Oberoi Bali Hotel est un remarquable établissement tropical caché dans les forêts tropicales de Seminyak d’un côté, et baignée par l'océan de l'autre avec 6 hectares de superbes jardins paysagés imaginés par l'Architecte paysagiste Australien et balinais Made Wijaya en 1981 et l'Architecte Australien Peter Muller.

Toutes construites dans un style traditionnel balinais, les villas sont disséminées au coeur d'un jardin paysager tropical fleuri parsemé de temples, garantissent l'intimité la plus totale. Enfouies dans la végétation tropicale luxuriante, elles sont le reflet de la culture traditionnelle balinaise : pierre, bambous, bois, toits de chaume, objets d'art... Un cadre luxueux rempli d'élégance et de raffinement.

Le Spa de l'hôtel Oberoi consiste en plusieurs pavillons de massage en plein air au coeur de la végétation tropicale offrant une expérience relaxante mémorable... Les pavillons surplombent un bassin entouré de plantes tropicales.

Michael White ou Made Wijaya ( cf article sur le Bali Hyatt Sanur )

« Le paysage est un sentiment, un poème où la mélancolie est la plus forte. »  Gilles Léveillée « Le paysage est un sentiment, un poème où la mélancolie est la plus forte. »  Gilles Léveillée
« Le paysage est un sentiment, un poème où la mélancolie est la plus forte. »  Gilles Léveillée « Le paysage est un sentiment, un poème où la mélancolie est la plus forte. »  Gilles Léveillée
« Le paysage est un sentiment, un poème où la mélancolie est la plus forte. »  Gilles Léveillée « Le paysage est un sentiment, un poème où la mélancolie est la plus forte. »  Gilles Léveillée

« Le paysage est un sentiment, un poème où la mélancolie est la plus forte. » Gilles Léveillée

HOTEL OBEROI SEMINYAK - BALI

A l'instar du jardin japonais, le jardin Balinais s'observe depuis un pavillon à larges avant-toits et il se veut aussi un espace fonctionnel autant qu'une oeuvre esthétique, même si on peut rester muet d'émotion à la vue des jardins fleuris du temple Jagat Natha à Ketewel, mélanges de frangipaniers noueux, d'arbre flamboyant (qui fleurissent plus de deux fois par an ) ( Delonix Régia) et de pagodes anciennes.

Chaque bouton ne fleurit qu'une fois et chaque fleur n'a que sa minute de parfaite beauté ; de même, dans le jardin de l'âme, chaque sentiment a comme sa minute florale, c'est-à-dire son moment unique de grâce épanouie et de rayonnante royauté. — Chaque astre ne passe qu'une fois par nuit au méridien sur nos têtes et n'y brille qu'un instant ; ainsi, dans le ciel de l'intelligence, il n'est, si j'ose dire, pour chaque pensée qu'un instant zénithal, où elle culmine dans tout son éclat et dans sa souveraine grandeur. Artiste, poète ou penseur, saisis tes idées et tes sentiments à ce point précis et fugitif pour les fixer ou les éterniser, car c'est leur point suprême. Avant cet instant, tu n'as que leurs ébauches confuses ou leurs pressentiments obscurs ; après lui, tu n'auras que des réminiscences affaiblies ou des repentirs impuissants ; cet instant est celui de l'idéal.  Grains de mil  [ Henri-Frédéric Amiel ]  Chaque bouton ne fleurit qu'une fois et chaque fleur n'a que sa minute de parfaite beauté ; de même, dans le jardin de l'âme, chaque sentiment a comme sa minute florale, c'est-à-dire son moment unique de grâce épanouie et de rayonnante royauté. — Chaque astre ne passe qu'une fois par nuit au méridien sur nos têtes et n'y brille qu'un instant ; ainsi, dans le ciel de l'intelligence, il n'est, si j'ose dire, pour chaque pensée qu'un instant zénithal, où elle culmine dans tout son éclat et dans sa souveraine grandeur. Artiste, poète ou penseur, saisis tes idées et tes sentiments à ce point précis et fugitif pour les fixer ou les éterniser, car c'est leur point suprême. Avant cet instant, tu n'as que leurs ébauches confuses ou leurs pressentiments obscurs ; après lui, tu n'auras que des réminiscences affaiblies ou des repentirs impuissants ; cet instant est celui de l'idéal.  Grains de mil  [ Henri-Frédéric Amiel ]
Chaque bouton ne fleurit qu'une fois et chaque fleur n'a que sa minute de parfaite beauté ; de même, dans le jardin de l'âme, chaque sentiment a comme sa minute florale, c'est-à-dire son moment unique de grâce épanouie et de rayonnante royauté. — Chaque astre ne passe qu'une fois par nuit au méridien sur nos têtes et n'y brille qu'un instant ; ainsi, dans le ciel de l'intelligence, il n'est, si j'ose dire, pour chaque pensée qu'un instant zénithal, où elle culmine dans tout son éclat et dans sa souveraine grandeur. Artiste, poète ou penseur, saisis tes idées et tes sentiments à ce point précis et fugitif pour les fixer ou les éterniser, car c'est leur point suprême. Avant cet instant, tu n'as que leurs ébauches confuses ou leurs pressentiments obscurs ; après lui, tu n'auras que des réminiscences affaiblies ou des repentirs impuissants ; cet instant est celui de l'idéal.  Grains de mil  [ Henri-Frédéric Amiel ]

Chaque bouton ne fleurit qu'une fois et chaque fleur n'a que sa minute de parfaite beauté ; de même, dans le jardin de l'âme, chaque sentiment a comme sa minute florale, c'est-à-dire son moment unique de grâce épanouie et de rayonnante royauté. — Chaque astre ne passe qu'une fois par nuit au méridien sur nos têtes et n'y brille qu'un instant ; ainsi, dans le ciel de l'intelligence, il n'est, si j'ose dire, pour chaque pensée qu'un instant zénithal, où elle culmine dans tout son éclat et dans sa souveraine grandeur. Artiste, poète ou penseur, saisis tes idées et tes sentiments à ce point précis et fugitif pour les fixer ou les éterniser, car c'est leur point suprême. Avant cet instant, tu n'as que leurs ébauches confuses ou leurs pressentiments obscurs ; après lui, tu n'auras que des réminiscences affaiblies ou des repentirs impuissants ; cet instant est celui de l'idéal. Grains de mil [ Henri-Frédéric Amiel ]

HOTEL OBEROI SEMINYAK - BALI

A l'origine de sa création en 1981, l'hôtel, l'oeuvre de Peter Muller s'appelait initialement Kayu Aya et l'usage du tuf volcanique alvéolé rencontré aux Philippines et en Indonésie s'est vulgarisée en mélange avec la végétation et plus particulièrement pour les emmarchements, les murets et les bordures de bassin.

Les hôtels Oberoi, Bali Hyatt ou Hilton Jakarta furent réalisés dans la même veine d'un mélange de force et de luxuriance agrémentés d'accents Balinais savoureux , comme la lanterne Balinaise que l'on retrouve dans bien des lieux.

La porte d'entrée traditionnelle est un élément essentiel du véritable jardin oriental et les portes Balinaises sont probablement les plus pittoresques du monde asiatique mais les autres composantes , parmi lesquelles statues ou autels ornementaux, arbustes isolés comme le frangipanier, portes et murs savamment sculptés , pavillons ouverts et les murs agissent comme des toiles de fond sur lesquelles sont superposées couleurs et formes.

« La vie sans poésie et la vie sans infini, c'est comme un paysage sans ciel : on y étouffe. »  Henri-Frédéric Amiel « La vie sans poésie et la vie sans infini, c'est comme un paysage sans ciel : on y étouffe. »  Henri-Frédéric Amiel
« La vie sans poésie et la vie sans infini, c'est comme un paysage sans ciel : on y étouffe. »  Henri-Frédéric Amiel « La vie sans poésie et la vie sans infini, c'est comme un paysage sans ciel : on y étouffe. »  Henri-Frédéric Amiel
« La vie sans poésie et la vie sans infini, c'est comme un paysage sans ciel : on y étouffe. »  Henri-Frédéric Amiel « La vie sans poésie et la vie sans infini, c'est comme un paysage sans ciel : on y étouffe. »  Henri-Frédéric Amiel

« La vie sans poésie et la vie sans infini, c'est comme un paysage sans ciel : on y étouffe. » Henri-Frédéric Amiel

HOTEL OBEROI SEMINYAK - BALI

La tradition exige la présence de cordyline pourpre, de cocotier , d'agaves, de fougères arborescentes et de cactées, mais aussi de palmiers ( Rhapis elegans) et de multiples plantes grimpantes comme les bougainvillés, les jasmins odorants et les thunbergia grandiflora.

Les cours d'entrée, traversées d'une allée ou d'un pas japonais et les cours centrales que l'on observe à partir de l'ombre des colonnades sont enrichies de sculptures et ombragées d'arbres fruitiers tels que goyaviers et caramboliers mais aussi d'épiphytes , orchidées, et fougères.

« Qu'est-ce que le métier de paysagiste ? Participer à l'inscription des équipements collectifs dans le paysage, en essayant de le blesser le moins possible, de réintroduire du végétal, de relancer une sorte de dialogue entre le bâti et le planté. » Erik Orsenna « Qu'est-ce que le métier de paysagiste ? Participer à l'inscription des équipements collectifs dans le paysage, en essayant de le blesser le moins possible, de réintroduire du végétal, de relancer une sorte de dialogue entre le bâti et le planté. » Erik Orsenna
« Qu'est-ce que le métier de paysagiste ? Participer à l'inscription des équipements collectifs dans le paysage, en essayant de le blesser le moins possible, de réintroduire du végétal, de relancer une sorte de dialogue entre le bâti et le planté. » Erik Orsenna « Qu'est-ce que le métier de paysagiste ? Participer à l'inscription des équipements collectifs dans le paysage, en essayant de le blesser le moins possible, de réintroduire du végétal, de relancer une sorte de dialogue entre le bâti et le planté. » Erik Orsenna
« Qu'est-ce que le métier de paysagiste ? Participer à l'inscription des équipements collectifs dans le paysage, en essayant de le blesser le moins possible, de réintroduire du végétal, de relancer une sorte de dialogue entre le bâti et le planté. » Erik Orsenna « Qu'est-ce que le métier de paysagiste ? Participer à l'inscription des équipements collectifs dans le paysage, en essayant de le blesser le moins possible, de réintroduire du végétal, de relancer une sorte de dialogue entre le bâti et le planté. » Erik Orsenna

« Qu'est-ce que le métier de paysagiste ? Participer à l'inscription des équipements collectifs dans le paysage, en essayant de le blesser le moins possible, de réintroduire du végétal, de relancer une sorte de dialogue entre le bâti et le planté. » Erik Orsenna

" l'eau est l'élément qui rend l'art des jardins possible, tout au long de la longue histoire du paysagisme, l'eau a été à la fois source vitale et trait ornemental" G. Plumptre - the water garden.

Dans les jardins paysagers de l'hôtel Oberoi , les jardins d'eau se succèdent avec bonheur, intégrant pièces d'eau et ornementations aquatiques et sur l'île de Bali , le concept du jardin flottant est devenu exemplaire de l'architecture.

Les sources naturelles symbolisent la fertilité depuis les temps reculées et en Asie du Sud-Est , les sanctuaires en terrasses étaient édifiés à proximité d'une source .

L'utilisation des lianes ,arbustes et palmiers, à port retombant comme les fougères Nephrolepsis , les Russelia , les Chrysalidocarpus lutescens , les Philodendrons, les Héliconias et autres Spathyglottus adoucissent la linéarité des abords des pièces d'eau couvertes de lotus roses et crèmes, nénuphars blancs et les statues moussues ou "habillées" sont typiques des jardins d'eau Balinais et de l'hôtel Oberoi.

« L'eau seule est éternelle. » de Yun Son-Do
« L'eau seule est éternelle. » de Yun Son-Do
« L'eau seule est éternelle. » de Yun Son-Do
« L'eau seule est éternelle. » de Yun Son-Do
« L'eau seule est éternelle. » de Yun Son-Do
« L'eau seule est éternelle. » de Yun Son-Do
« L'eau seule est éternelle. » de Yun Son-Do
« L'eau seule est éternelle. » de Yun Son-Do
« L'eau seule est éternelle. » de Yun Son-Do

« L'eau seule est éternelle. » de Yun Son-Do

UN ARBUSTE EN VEDETTE

LE JATROPHA

Jatropha est un genre de plantes dicotylédones de la famille des Euphorbiaceae. On dénombre environ 160 espèces appartenant au genre Jatropha, espèces originaires d'Amérique centrale ou du Sud, sa floraison est rouge soutenu.

Le Jatropha est une plante très ancienne puisque des formes fossiles de la plante datant de l’ère tertiaire ont été identifiées par des chercheurs. La provenance exacte du Jatropha est l’objet de discussion et selon les auteurs l’arbuste est originaire du Pérou, du Brésil ou du Mexique. Cependant, l’hypothèse la plus retenue est que le Jatropha est d’origine d’Amérique Centrale est que la plante se soit propagée par la suite dans le continent sud-américain et asiatique.

Le Jatropha est une plante des régions semi-arides dont on parle beaucoup depuis quelques années. Aussi appelée « Or vert », elle produit une huile aux propriétés comparables à celles du diesel.

HOTEL OBEROI SEMINYAK - BALI HOTEL OBEROI SEMINYAK - BALI
HOTEL OBEROI SEMINYAK - BALI HOTEL OBEROI SEMINYAK - BALI
HOTEL OBEROI SEMINYAK - BALI HOTEL OBEROI SEMINYAK - BALI
Tag(s) : #Hôtel Oberoi - Bali, #ASIE

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :