Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

JARDINS PAYSAGERS DES HOTELS

COUP DE CŒUR - SO LANDSCAPE

Hôtel Kempiski Emirates Palace - Abu Dhabi .

Un établissement de grand luxe de la prestigieuse chaine "Kempiski" en bord de plage sur Corniche road.

302 chambres (grand room) et 92 suites , 5 ***** Luxe.
Hors normes et considéré comme le deuxième 7 étoiles après le Burj Al Arab de Dubaï.
Abou Dabi, encore orthographié Abou Dhabi, Abu Dhabi ou Aboû Dabî, en arabe أبو ظبي, ʼAbū Ẓaby, littéralement « Père de la gazelle », est le plus grand émirat des Émirats arabes unis.

Abou Dabi, encore orthographié Abou Dhabi, Abu Dhabi ou Aboû Dabî, en arabe أبو ظبي, ʼAbū Ẓaby, littéralement « Père de la gazelle », est le plus grand émirat des Émirats arabes unis.

Hôtel Emirates Palace - Abu Dhabi - (UAE)

Une oeuvre d'art grandiose et hors norme du groupe d'Architectes et designers WATG de John Elliott originaires d'Hawaï , réalisé en 2004 comme un véritable palais oriental .

Architects

Wimberly Allison Tong and Goo (WATG), London

Interior design

K.Y. Cheung Design Associates

Implementation planning and landscape architecture

KEO International Consultants, Kuwait City

Building technology

Integrated Products: KNX-System by ABB

.

Avec 2,4 billion de US $ , l'hôtel est considéré comme le deuxième plus cher hôtel au monde derrière le Marina Bay Sands de Singapour.

Des chiffres qui donnent une idée de la démesure du lieu :

- 85 hectares de jardins paysagers

- 8000 palmiers

- 37 hectares de pelouse arrosée

- 1000 m3 d'enrochements

- 1500 arbres formés.

- 1,3 km de plage privative.

Un véritable lieu phare d'Abou Dhabi, ce somptueux hôtel allie la splendeur arabe avec la technologie de pointe pour créer une expérience magique et inoubliable. Durant la journée, les tons de sable doré de l'hôtel contrastent avec ses frais jardins verdoyants, ses fontaines argentées et le ciel azure, le marbre qui couvre l'intégralité des sols. De nuit, les lumières de l'hôtel changent avec subtilité, projetant un effet arc-en-ciel majestueux sur le dôme principal.

Le bâtiment principal s'étend sur plus d'un kilomètre d'une aile à l'autre. L'hôtel comporte 114 dômes, le dôme principal imposant sa stature à 72,6 mètres au-dessus du sol. L'or, le nacre et les cristaux dominent l'intérieur. Le Palais comprend 1 002 lustres (création Swarovski), dont le plus large pèse 2,5 tonnes. Deux tapis muraux faits main pesant chacun une tonne représentent le palais.

« Chacun de nous est un désert : une oeuvre est toujours un cri dans le désert.  »  François Mauriac « Chacun de nous est un désert : une oeuvre est toujours un cri dans le désert.  »  François Mauriac
« Chacun de nous est un désert : une oeuvre est toujours un cri dans le désert.  »  François Mauriac « Chacun de nous est un désert : une oeuvre est toujours un cri dans le désert.  »  François Mauriac
« Chacun de nous est un désert : une oeuvre est toujours un cri dans le désert.  »  François Mauriac « Chacun de nous est un désert : une oeuvre est toujours un cri dans le désert.  »  François Mauriac
« Chacun de nous est un désert : une oeuvre est toujours un cri dans le désert.  »  François Mauriac « Chacun de nous est un désert : une oeuvre est toujours un cri dans le désert.  »  François Mauriac

« Chacun de nous est un désert : une oeuvre est toujours un cri dans le désert. » François Mauriac

Hôtel Emirates Palace - Abu Dhabi - (UAE)

Sans avoir la luxuriance des jardins tropicaux , les 85 hectares de pelouses, patios et terrasses sont conçus comme un parcours visuel dans la pure tradition des jardins arabes. Doubles alignements de palmiers et de ficus taillés en parallélépipèdes 4 faces ou en cylindres se succèdent le long des parcours revêtus de marbre.

Compte tenu du climat particulièrement chaud et sec sur Abu Dhabi, les jardins très ouverts sur l'ensemble du site, à l'inverse des historiques jardins clos arabes , sont avant tout un spectacle qui se contemple à partir des étages , dômes, gazébos et patios des bâtiments. Représentation réelle et symbolique, à la lisière du monde terrestre et céleste, parabole du paradis, le jardin est honoré par les civilisations anciennes

Le jardin est un objet singulier qui peut en dire long sur les sociétés, leurs représentations et réalisations. Dans le monde arabe, il renvoie de façon inévitable à Babylone, à l’Alhambra ou encore aux lieux secrets du Bagdad des Mille et Une Nuits. Il évoque immanquablement le rêve d’un espace paisible et secret.

« Dieu créa le désert, puis furieux, il lui jeta des pierres. » Proverbe arabe« Dieu créa le désert, puis furieux, il lui jeta des pierres. » Proverbe arabe
« Dieu créa le désert, puis furieux, il lui jeta des pierres. » Proverbe arabe

« Dieu créa le désert, puis furieux, il lui jeta des pierres. » Proverbe arabe

Les jardins structurés de l'hôtel sont un parfait exemple des jardins islamiques qui ont dû s’adapter à des conditions climatiques difficiles d'Abu Dhabi pour créer des espaces naturels maîtrisés utilisant les qualités des plantes du Sud. Les espaces dégagés y sont rares, de même que les allées découvertes, trop exposées. La rareté de l’eau et la permanence de l’ensoleillement ont amené une typologie particulière inspirée de l’aménagement des oasis: le jardin étagé.

  • L’étage d’ombre : Un étage d’arbres assure la protection contre l’ardeur du soleil, ce sont fréquemment des palmiers, des cyprès, des Ficus ou des cèdres qui allient un port de haute tige à un feuillage permanent.
  • L’étage des fleurs : Un étage intermédiaire est dédié aux arbustes à fleurs : daturas dont les lourdes fleurs en calices pendants apparaissent dans les gravures, lauriers roses, hibiscus, jasmins, rosiers, chèvrefeuilles, citronniers ou orangers. Les arbustes sont choisis pour l’exubérance de leur floraison autant que pour leur parfum. Ils attirent oiseaux et papillons.
  • L’étage de l’eau : Un étage inférieur est occupé par les fontaines et rigoles qui distribuent l’eau en l’économisant et la recyclant. Les buis taillés sont utilisés pour leur exceptionnelle sobriété et leur résistance. Les pavements sont travaillés pour exploiter les rais de lumière qui percent le feuillage. On privilégie la variété des matériaux et des textures, céramiques vernissées et marbres sont combinées avec la brique et la pierre.
« Dans le désert, on peut toujours tomber sur une oasis. » de Fatou Diome « Dans le désert, on peut toujours tomber sur une oasis. » de Fatou Diome
« Dans le désert, on peut toujours tomber sur une oasis. » de Fatou Diome « Dans le désert, on peut toujours tomber sur une oasis. » de Fatou Diome
« Dans le désert, on peut toujours tomber sur une oasis. » de Fatou Diome « Dans le désert, on peut toujours tomber sur une oasis. » de Fatou Diome

« Dans le désert, on peut toujours tomber sur une oasis. » de Fatou Diome

  • Férus de mathématiques, de géométrie et d’astronomie, les Arabes ont appliqué à l’art des jardins les connaissances acquises par des savants ou des philosophes comme Avempace . Les plans des jardins s’articulent à partir d’un assemblage de carrés en rotation (Sebka) formant des motifs polygonaux ou étoilés caractéristiques. Ils sont repris à une échelle plus réduite par les décors d’alicatados ou d’azuleros et par la géométrie des pavements.

  • Les végétaux étaient les bougainvillées, basilics, buis, chèvrefeuilles, cèdres, cistes, cyprès, eucalyptus, grenadiers, jasmins, lauriers roses, lavandes, menthes et verveines citronnelles, myrtes, œillets, orangers, palmiers, peupliers, pistachiers.

  • rosiers de Perse , cassia jaune, et surtout Caesalpinia pulcherrima orange et jaune se partagent les massifs.

« La plus grande révélation est le silence. »  Lao-Tseu« La plus grande révélation est le silence. »  Lao-Tseu
« La plus grande révélation est le silence. »  Lao-Tseu« La plus grande révélation est le silence. »  Lao-Tseu
« La plus grande révélation est le silence. »  Lao-Tseu« La plus grande révélation est le silence. »  Lao-Tseu

« La plus grande révélation est le silence. » Lao-Tseu

Chaque aile a sa piscine : une piscine lagon avec cascades et rivière (la préférée des familles avec enfants) pour l'aile ouest et une autre plus calme à l'est ; chaque piscine dispose de son restaurant en plein air. Dans chaque aile on trouve aussi une salle de gymnastique, un sauna, un bain de vapeur, des bains à remous et un Spa avec traitements, massages et soins esthétiques.

"Ce qui embellit le désert c'est qu'il cache un puits quelque part..."  Antoine de Saint-Exup"Ce qui embellit le désert c'est qu'il cache un puits quelque part..."  Antoine de Saint-Exup
"Ce qui embellit le désert c'est qu'il cache un puits quelque part..."  Antoine de Saint-Exup"Ce qui embellit le désert c'est qu'il cache un puits quelque part..."  Antoine de Saint-Exup
"Ce qui embellit le désert c'est qu'il cache un puits quelque part..."  Antoine de Saint-Exup"Ce qui embellit le désert c'est qu'il cache un puits quelque part..."  Antoine de Saint-Exup
"Ce qui embellit le désert c'est qu'il cache un puits quelque part..."  Antoine de Saint-Exup"Ce qui embellit le désert c'est qu'il cache un puits quelque part..."  Antoine de Saint-Exup"Ce qui embellit le désert c'est qu'il cache un puits quelque part..."  Antoine de Saint-Exup

"Ce qui embellit le désert c'est qu'il cache un puits quelque part..." Antoine de Saint-Exup

UN ARBUSTE EN VEDETTE

CAESALPINIA PULCHERRIMA

Caesalpinia pulcherrima, appelé flamboyant, petit flambloyant, fleur de paon, orgueil de Chine ou bien, en Guyane, macata ou baraguette est un arbuste persistant de 3 à 5 m de haut. Il appartient à la famille des Caesalpiniaceae.

Il est originaire des régions tropicales chaudes d'Améeique. C'est l'emblème de la Barbade (Pride of Barbados).

Couleur des fleurs: jaune, rouge-orange

"J'ai toujours aimé le désert. On s'assoit sur une dune de sable. On ne voit rien. On n'entend rien.  Et cependant quelque chose rayonne en silence... " Antoine de Saint-Exupéry "J'ai toujours aimé le désert. On s'assoit sur une dune de sable. On ne voit rien. On n'entend rien.  Et cependant quelque chose rayonne en silence... " Antoine de Saint-Exupéry
"J'ai toujours aimé le désert. On s'assoit sur une dune de sable. On ne voit rien. On n'entend rien.  Et cependant quelque chose rayonne en silence... " Antoine de Saint-Exupéry "J'ai toujours aimé le désert. On s'assoit sur une dune de sable. On ne voit rien. On n'entend rien.  Et cependant quelque chose rayonne en silence... " Antoine de Saint-Exupéry
"J'ai toujours aimé le désert. On s'assoit sur une dune de sable. On ne voit rien. On n'entend rien.  Et cependant quelque chose rayonne en silence... " Antoine de Saint-Exupéry "J'ai toujours aimé le désert. On s'assoit sur une dune de sable. On ne voit rien. On n'entend rien.  Et cependant quelque chose rayonne en silence... " Antoine de Saint-Exupéry

"J'ai toujours aimé le désert. On s'assoit sur une dune de sable. On ne voit rien. On n'entend rien. Et cependant quelque chose rayonne en silence... " Antoine de Saint-Exupéry

Tag(s) : #Emirates Palace - Abu Dhabi, #MOYEN ORIENT

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :