Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

JARDINS PAYSAGERS DES HOTELS

COUP DE CŒUR - SO LANDSCAPE

Hôtel TRYP PENINSULA VARADERO - CUBA
Un site unique le long d'une plage.
5 ***** ( groupe Melia). constructeur Bouygues bâtiment international

586 chambres et 5 suites -

plan du site - une situation privilégiée...

plan du site - une situation privilégiée...

Description: un style "Key West" architecture le long de la plage, proche du lagon mangon - 14 kms du centre de Varadero, 45 kms de l'aeroport de Varadero.

année de construction : 2001

Situé dans le Parc Naturel Punta Gorda de Hicacos.La péninsule est située entre la baie de Cardenas et le canal de nicolas de l'océan Atlantique. Son extrémité, la pointe Hicacos (Punta Hicacos) constitue le point le plus au nord de l'île de Cuba. La péninsule a une longueur de 18 km et sa largeur varie entre 0,5 et 2,5 km.

Le Parc naturel de pointe Hicacos est une réserve écologique de 3,12 km2, créée en 1974, à l'extrémité nord-est. Il contient la Grotte d'Ambrosio, longue de 250 m, le lac Mangón (qui abrite 31 espèces d'oiseaux et 24 espèces de reptiles) et les ruines des salines de La Calavera (« le Crâne »), l'une des premières salines aménagées par les Espagnols dans le Nouveau monde.

«  Le paysage est une valeur collective. Il est l’expression de valeurs culturelles partagées par une même communauté, qui vont au-delà du seul message esthétique (…) Le défi à relever est bien d’abord d’ordre culturel : le paysage doit devenir un projet, un projet partagé par tous les acteurs qui agissent sur la transformation de notre cadre de vie. »  Jean Frebault

« Le paysage est une valeur collective. Il est l’expression de valeurs culturelles partagées par une même communauté, qui vont au-delà du seul message esthétique (…) Le défi à relever est bien d’abord d’ordre culturel : le paysage doit devenir un projet, un projet partagé par tous les acteurs qui agissent sur la transformation de notre cadre de vie. » Jean Frebault

Un parc de 13 hectares transformé en jardin tropical, beaucoup d'espaces intégrant à merveille une architecture discrète, limitée en hauteur, ce qui n'est pas toujours le cas sur le secteur de Varadero ou bien souvent le bâtiment disproportionné prend le pas sur les jardins.

«  Le paysage ne se réduit pas aux données visuelles du monde qui nous entoure. Il est toujours spécifié de quelque manière par la subjectivité de l'observateur ; subjectivité qui est davantage qu'un point de vue optique. l'étude paysagère est donc autre chose qu'une morphologie de l'environnement. Inversement, le pays n'est pas que « le miroir de l'âme ». Il se rapporte à des objets concrets, lesquels existent réellement autour de nous. Ce n'est ni un rêve ni une hallucination ; car si ce qu'il représente ou évoque peut être imaginaire, il existe toujours un support objectif. L'étude paysagère est donc autre chose qu'une psychologie du regard …»  Augustin Berque«  Le paysage ne se réduit pas aux données visuelles du monde qui nous entoure. Il est toujours spécifié de quelque manière par la subjectivité de l'observateur ; subjectivité qui est davantage qu'un point de vue optique. l'étude paysagère est donc autre chose qu'une morphologie de l'environnement. Inversement, le pays n'est pas que « le miroir de l'âme ». Il se rapporte à des objets concrets, lesquels existent réellement autour de nous. Ce n'est ni un rêve ni une hallucination ; car si ce qu'il représente ou évoque peut être imaginaire, il existe toujours un support objectif. L'étude paysagère est donc autre chose qu'une psychologie du regard …»  Augustin Berque«  Le paysage ne se réduit pas aux données visuelles du monde qui nous entoure. Il est toujours spécifié de quelque manière par la subjectivité de l'observateur ; subjectivité qui est davantage qu'un point de vue optique. l'étude paysagère est donc autre chose qu'une morphologie de l'environnement. Inversement, le pays n'est pas que « le miroir de l'âme ». Il se rapporte à des objets concrets, lesquels existent réellement autour de nous. Ce n'est ni un rêve ni une hallucination ; car si ce qu'il représente ou évoque peut être imaginaire, il existe toujours un support objectif. L'étude paysagère est donc autre chose qu'une psychologie du regard …»  Augustin Berque

« Le paysage ne se réduit pas aux données visuelles du monde qui nous entoure. Il est toujours spécifié de quelque manière par la subjectivité de l'observateur ; subjectivité qui est davantage qu'un point de vue optique. l'étude paysagère est donc autre chose qu'une morphologie de l'environnement. Inversement, le pays n'est pas que « le miroir de l'âme ». Il se rapporte à des objets concrets, lesquels existent réellement autour de nous. Ce n'est ni un rêve ni une hallucination ; car si ce qu'il représente ou évoque peut être imaginaire, il existe toujours un support objectif. L'étude paysagère est donc autre chose qu'une psychologie du regard …» Augustin Berque

" La beauté, ou la laideur, est dans l'œil qui regarde. " Citation de Louis-Philippe Robidoux ; Feuilles Volantes - 1949." La beauté, ou la laideur, est dans l'œil qui regarde. " Citation de Louis-Philippe Robidoux ; Feuilles Volantes - 1949." La beauté, ou la laideur, est dans l'œil qui regarde. " Citation de Louis-Philippe Robidoux ; Feuilles Volantes - 1949.

" La beauté, ou la laideur, est dans l'œil qui regarde. " Citation de Louis-Philippe Robidoux ; Feuilles Volantes - 1949.

TRYP PENINSULA VARADERO - CUBA

Huit mille espèces végétales ont été répertoriées dans l'île. Pourtant, la surface boisée ne représente que 8 % du sol. Aux bois précieux comme l'acajou, le cèdre, le bois de fer, il faut ajouter les arbres fruitiers : manguiers, goyaviers, pamplemoussiers, avocatiers. Cuba posséderait en outre plus de 70 millions de palmiers, soit la plus forte densité du monde.

Roystonea regia, communément appelé palmier royal ou palmier royal de Cuba, est une espèce de palmiers appartenant au genre Roytonea. Il est originaire de Cuba. Il a été importé en grande quantité en Floride dans les années 1920, et y est maintenant une espèces de palmiers courante. On le rencontre généralement dans toutes les Caraibes et au Honduras, ainsi que dans les régions touristiques de la plupart des pays tropicaux, y compris dans le bassin indo-pacifique. Il pousse jusqu'à une hauteur de 20m environ.

TRYP PENINSULA VARADERO - CUBATRYP PENINSULA VARADERO - CUBATRYP PENINSULA VARADERO - CUBA
TRYP PENINSULA VARADERO - CUBATRYP PENINSULA VARADERO - CUBATRYP PENINSULA VARADERO - CUBA

Les associations végétales accompagnent les chemins qui desservent les restaurants , les piscines et les espaces ludiques mais aussi les espaces en eau devant la terrasse du lobby.

Les compositions sont particulièrement recherchées à tous les étages des massifs, parfois un tapis de couvre sols( sanseveria, Irésine,Alternanthera,Hemigraphis, Ophiopogon, Rhoeo discolor, Selaginella ...)ou de fougères accompagne un palmier,un bananier, un rocher ou une décoration :

" La beauté est une énigme. " Citation de Fiodor Dostoïevski ; L'idiot - 1868." La beauté est une énigme. " Citation de Fiodor Dostoïevski ; L'idiot - 1868." La beauté est une énigme. " Citation de Fiodor Dostoïevski ; L'idiot - 1868.

" La beauté est une énigme. " Citation de Fiodor Dostoïevski ; L'idiot - 1868.

«   Tout, autour de lui, était trouble et vacillement, prise incertaine; on eût dit que le monde tissé par les hommes se défaisait maille à maille: il ne restait qu’une attente pure, aveugle, où la nuit d’étoiles, les bois perdus, l’énorme vague nocturne qui se gonflait et montait derrière l’horizon vous dépouillaient brutalement, comme le déferlement des vagues derrière la dune donne soudain l’envie d’être nu. »   Julien Gracq,   «   Tout, autour de lui, était trouble et vacillement, prise incertaine; on eût dit que le monde tissé par les hommes se défaisait maille à maille: il ne restait qu’une attente pure, aveugle, où la nuit d’étoiles, les bois perdus, l’énorme vague nocturne qui se gonflait et montait derrière l’horizon vous dépouillaient brutalement, comme le déferlement des vagues derrière la dune donne soudain l’envie d’être nu. »   Julien Gracq,
«   Tout, autour de lui, était trouble et vacillement, prise incertaine; on eût dit que le monde tissé par les hommes se défaisait maille à maille: il ne restait qu’une attente pure, aveugle, où la nuit d’étoiles, les bois perdus, l’énorme vague nocturne qui se gonflait et montait derrière l’horizon vous dépouillaient brutalement, comme le déferlement des vagues derrière la dune donne soudain l’envie d’être nu. »   Julien Gracq,

« Tout, autour de lui, était trouble et vacillement, prise incertaine; on eût dit que le monde tissé par les hommes se défaisait maille à maille: il ne restait qu’une attente pure, aveugle, où la nuit d’étoiles, les bois perdus, l’énorme vague nocturne qui se gonflait et montait derrière l’horizon vous dépouillaient brutalement, comme le déferlement des vagues derrière la dune donne soudain l’envie d’être nu. » Julien Gracq,

Accelorraphe wrightii (paurotis palm) - Beaucarnea  Accelorraphe wrightii (paurotis palm) - Beaucarnea
Accelorraphe wrightii (paurotis palm) - Beaucarnea

Accelorraphe wrightii (paurotis palm) - Beaucarnea

  • L’échelle du piéton est respectée avec une alternance d’éléments hauts (palmiers caryota,Coccothrinax argentea, phoenix, Pandanus , ravenala , Veitchia, Cycas …) pour l’ombre et de compositions végétales entre 0,50 m et 3 m pour les arrières plans.
  • L’œil du piéton est attiré par une scénographie végétale à multiples facettes (formes des feuillages, coloration, port des végétaux…), les perceptions sont courtes et se croisent pour laisser une part de mystère et de découverte, les croisements incitent à pénétrer pour en voir plus.
  • Le revêtement de sol ( béton désactivé ou béton matricé) reste sobre sans donner un aspect urbain au cheminement à l’exception des candélabres. Les allées sont essentielles à la structure du parc, elles peuvent renforcer ou dans certains cas détruire un effet d’ensemble ; les végétaux en adoucissent les contours tout en soulignant le tracé.
  • On constate, sur ce site un entretien de grande qualité avec un personnel capable de faire vivre des scènes végétales avec une taille appropriée, voire le déplacement de végétaux et l’apport de compléments , « le jardin tropical en mouvement «

«  Les paysages et les jardins naissent dans l'esprit des hommes : c'est de cette source qu'ils peuvent renaître. » Pierre Donadieu et Élisabeth de Boissieu,  Des mots de paysage et de jardins, Actes Sud«  Les paysages et les jardins naissent dans l'esprit des hommes : c'est de cette source qu'ils peuvent renaître. » Pierre Donadieu et Élisabeth de Boissieu,  Des mots de paysage et de jardins, Actes Sud
«  Les paysages et les jardins naissent dans l'esprit des hommes : c'est de cette source qu'ils peuvent renaître. » Pierre Donadieu et Élisabeth de Boissieu,  Des mots de paysage et de jardins, Actes Sud

« Les paysages et les jardins naissent dans l'esprit des hommes : c'est de cette source qu'ils peuvent renaître. » Pierre Donadieu et Élisabeth de Boissieu, Des mots de paysage et de jardins, Actes Sud

" La modestie et la douceur sont les plus riches et les plus beaux ornements de l'âme ;  Plus la parure est simple, plus la beauté de ces qualités paraît dans tout son lustre. " Citation de Guillaume Penn ; Pensées morales - 1680." La modestie et la douceur sont les plus riches et les plus beaux ornements de l'âme ;  Plus la parure est simple, plus la beauté de ces qualités paraît dans tout son lustre. " Citation de Guillaume Penn ; Pensées morales - 1680.
" La modestie et la douceur sont les plus riches et les plus beaux ornements de l'âme ;  Plus la parure est simple, plus la beauté de ces qualités paraît dans tout son lustre. " Citation de Guillaume Penn ; Pensées morales - 1680.

" La modestie et la douceur sont les plus riches et les plus beaux ornements de l'âme ; Plus la parure est simple, plus la beauté de ces qualités paraît dans tout son lustre. " Citation de Guillaume Penn ; Pensées morales - 1680.

TRYP PENINSULA VARADERO - CUBA

UN ARBUSTE EN VEDETTE :

LES HIBISCUS

Hibiscus (du grec ἱϐίσκος / hibískos, signifiant guimauve) est un genre de plantes à fleurs annuelles ou vivaces qui comporte plus de 30 000 variétés. L’hibiscus fait partie de la famille des malvacées (malvaceae).

Les couleurs éclatantes sont multiples , du rouge vif au jaune , en passant par le mauve, le saumon, le rose et même le blanc.Les variétés issues d'hawaii sont particulierement grosses.
Ce sont des plantes connues depuis la haute Antiquité : elles étaient cultivées en Egypte et en Asie du sud-est pour leur caractère ornemental, mais aussi pour leurs fruits comestibles. Importées en Europe au XIIé par les Maures d'Espagne, certaines espèces furent ensuite introduites en Amérique au XVIIè par les esclaves. La Corée du sud et la Malaisie ont un hibiscus comme fleur nationale, respectivement H.Syriacus et H.rosa chinensis.

Une variété aux fleurs très découpées ou dentellées se singularisent : hibiscus schizopetalus (photo dans le cadre)

"Un simple regard posé sur une fleur et voilà une journée remplie de bonheur".  Céline Blondeau
"Un simple regard posé sur une fleur et voilà une journée remplie de bonheur".  Céline Blondeau
"Un simple regard posé sur une fleur et voilà une journée remplie de bonheur".  Céline Blondeau
"Un simple regard posé sur une fleur et voilà une journée remplie de bonheur".  Céline Blondeau
"Un simple regard posé sur une fleur et voilà une journée remplie de bonheur".  Céline Blondeau
"Un simple regard posé sur une fleur et voilà une journée remplie de bonheur".  Céline Blondeau

"Un simple regard posé sur une fleur et voilà une journée remplie de bonheur". Céline Blondeau

TRYP PENINSULA VARADERO - CUBA

Voyage à Cuba et en Jamaique avec Cubaveo

Découvrez la Vieille Havane, l'architecture unique de Cienfuegos ou le mausolée dédié à Che Guevara à Santa Clara, plongez vous dans la culture cubaine aux rythmes du mambo et du cha-cha et dépassez les clichés en explorant les paysages sublimes et les plus belles plages de la mer des Caraïbes.

Tag(s) : #Tryp peninsula - Cuba

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :