Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Hôtel Dar Al Masyaf - Dubaï (U.A.E)

COUP DE CŒUR - SO LANDSCAPE

Hôtel Dar Al Masyaf - Dubaï

Un univers de grand luxe sur Jumeirah , cet hôtel est situé à côté du parc aquatique Wild Wadi , pour lequel vous bénéficierez de l'entrée libre et de l'hôtel emblématique : Burj Al Arab. (7* grand luxe)
Le Dar Al Masyaf, Madinat Jumeirah dispose d'une plage privée, de piscines intérieures et extérieures, les villas sont bâties en carré comme les maisons traditionnelles arabes, avec des tours à vent, un jardin et une fontaine au milieu.

5 ***** 283 chambres et suites .Chaîne hôtelière Jumeirah

 Al Qasr andMina A’Salam and a courtyard of 29 summer houses called Dar Al Masyaf. Al Qasr andMina A’Salam and a courtyard of 29 summer houses called Dar Al Masyaf. Al Qasr andMina A’Salam and a courtyard of 29 summer houses called Dar Al Masyaf.
 Al Qasr andMina A’Salam and a courtyard of 29 summer houses called Dar Al Masyaf.

Al Qasr andMina A’Salam and a courtyard of 29 summer houses called Dar Al Masyaf.

40 hectares de jardins paysagers , de canaux et de bassins .

Un conception de 2004 sur un site totalement artificiel par les équipes d'architectes et designers de DSA Architects.

Toutes les plantations sont issues de transplantation y compris les plus gros palmiers.

Une végétation où se mélange les tendances désertiques et tropicales gràce à l'omniprésence de l'eau .

« N’écoute les conseils de personne, sinon du vent qui passe et nous raconte les histoires du monde.  » de Claude Debussy« N’écoute les conseils de personne, sinon du vent qui passe et nous raconte les histoires du monde.  » de Claude Debussy
« N’écoute les conseils de personne, sinon du vent qui passe et nous raconte les histoires du monde.  » de Claude Debussy« N’écoute les conseils de personne, sinon du vent qui passe et nous raconte les histoires du monde.  » de Claude Debussy
« N’écoute les conseils de personne, sinon du vent qui passe et nous raconte les histoires du monde.  » de Claude Debussy« N’écoute les conseils de personne, sinon du vent qui passe et nous raconte les histoires du monde.  » de Claude Debussy« N’écoute les conseils de personne, sinon du vent qui passe et nous raconte les histoires du monde.  » de Claude Debussy
« N’écoute les conseils de personne, sinon du vent qui passe et nous raconte les histoires du monde.  » de Claude Debussy« N’écoute les conseils de personne, sinon du vent qui passe et nous raconte les histoires du monde.  » de Claude Debussy

« N’écoute les conseils de personne, sinon du vent qui passe et nous raconte les histoires du monde. » de Claude Debussy

Beaucoup de modernisme dans la palette des végétaux à larges feuilles , comme les palmiers , les cycadées, philodendrons et héliconies offrant ainsi dans ce contexte urbain à climat désertique , une riche et luxuriante apparence et qui s'accordent bien avec les lignes de l'architecture tournée sur les critères du passé arabe avec les tours à vent .

Un badgir ou « tour du vent » (en persan : بادگیر, littéralement « attrape-vent ») est un élément traditionnel d'architecture persanne utilisé depuis des siècles pour créer une ventilation naturelle dans les bâtiments.

Les tours à vent sont des dispositifs destinés à capter les vents en hauteur afin de les diriger vers l’intérieur du logement à ventiler. Le capteur fonctionne par la différence de température entre le vent et l’air ambiant intérieur. Le vent, plus frais, moins poussiéreux et moins humide, de par la hauteur à laquelle il est capté, pénètre par le capteur pour descendre au rez-de-chaussée de l’habitation.

« Le vent souffle où il veut ; tu entends sa voix, mais tu ne sais ni d'où il vient ni où il va.  »  Saint Jean Extrait des Evangiles« Le vent souffle où il veut ; tu entends sa voix, mais tu ne sais ni d'où il vient ni où il va.  »  Saint Jean Extrait des Evangiles
« Le vent souffle où il veut ; tu entends sa voix, mais tu ne sais ni d'où il vient ni où il va.  »  Saint Jean Extrait des Evangiles« Le vent souffle où il veut ; tu entends sa voix, mais tu ne sais ni d'où il vient ni où il va.  »  Saint Jean Extrait des Evangiles
« Le vent souffle où il veut ; tu entends sa voix, mais tu ne sais ni d'où il vient ni où il va.  »  Saint Jean Extrait des Evangiles« Le vent souffle où il veut ; tu entends sa voix, mais tu ne sais ni d'où il vient ni où il va.  »  Saint Jean Extrait des Evangiles
« Le vent souffle où il veut ; tu entends sa voix, mais tu ne sais ni d'où il vient ni où il va.  »  Saint Jean Extrait des Evangiles« Le vent souffle où il veut ; tu entends sa voix, mais tu ne sais ni d'où il vient ni où il va.  »  Saint Jean Extrait des Evangiles« Le vent souffle où il veut ; tu entends sa voix, mais tu ne sais ni d'où il vient ni où il va.  »  Saint Jean Extrait des Evangiles

« Le vent souffle où il veut ; tu entends sa voix, mais tu ne sais ni d'où il vient ni où il va. » Saint Jean Extrait des Evangiles

Beaucoup de plantes d'origine tropicale, notamment bougainvillées, cordylines rouge mauve et vert, allamanda jaune et mauve, ixora jaune et rouge, acalaphytes rouge fushia, lilas des indes (Lagerstroemia) mais aussi rosiers multicolores.

« Comme si toute l’impatience du monde trouvait dans le vent sa résolution.  » de Maryline Desbiolles Extrait de Anchise
« Comme si toute l’impatience du monde trouvait dans le vent sa résolution.  » de Maryline Desbiolles Extrait de Anchise
« Comme si toute l’impatience du monde trouvait dans le vent sa résolution.  » de Maryline Desbiolles Extrait de Anchise
« Comme si toute l’impatience du monde trouvait dans le vent sa résolution.  » de Maryline Desbiolles Extrait de Anchise
« Comme si toute l’impatience du monde trouvait dans le vent sa résolution.  » de Maryline Desbiolles Extrait de Anchise
« Comme si toute l’impatience du monde trouvait dans le vent sa résolution.  » de Maryline Desbiolles Extrait de Anchise
« Comme si toute l’impatience du monde trouvait dans le vent sa résolution.  » de Maryline Desbiolles Extrait de Anchise
« Comme si toute l’impatience du monde trouvait dans le vent sa résolution.  » de Maryline Desbiolles Extrait de Anchise
« Comme si toute l’impatience du monde trouvait dans le vent sa résolution.  » de Maryline Desbiolles Extrait de Anchise

« Comme si toute l’impatience du monde trouvait dans le vent sa résolution. » de Maryline Desbiolles Extrait de Anchise

Les objets d'art se mélangent aux végétaux et notamment les sculptures de chevaux dorés ou colorés.

La modernité d'un jardin est déterminée par la présence en son sein, d'objets d'art ou de meubles de style contemporain, fontaines, gargouilles et éléments d'éclairage sont aussi mis au service de ce modernisme.

« Seul est grand celui qui transforme la voix du vent en un chant que son propre amour aura rendu plus doux.  »  Khalil Gibra« Seul est grand celui qui transforme la voix du vent en un chant que son propre amour aura rendu plus doux.  »  Khalil Gibra« Seul est grand celui qui transforme la voix du vent en un chant que son propre amour aura rendu plus doux.  »  Khalil Gibra
« Seul est grand celui qui transforme la voix du vent en un chant que son propre amour aura rendu plus doux.  »  Khalil Gibra« Seul est grand celui qui transforme la voix du vent en un chant que son propre amour aura rendu plus doux.  »  Khalil Gibra

« Seul est grand celui qui transforme la voix du vent en un chant que son propre amour aura rendu plus doux. » Khalil Gibra

Tag(s) : #MOYEN ORIENT

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :