Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

JARDINS PAYSAGERS DES HOTELS

COUP DE CŒUR - SO LANDSCAPE

Hôtel Conrad Pezula - Knysna - Afrique du sud

Un hôtel unique Art Déco du groupe luxe Hilton à Knysna au coeur des richesses naturelles , le Goukamma Nature et Reserve Marine
Spa, Terrain de golf et "lazy river" face à l'océan, au lagon de Knysna et les monts Outeniqua .
5 ***** 83 chambres ,10 suites et villas .
John T A Vanderslice, global head, Luxury & Lifestyle Brands for Hilton Worldwide said: “Conrad Pezula Resort & Spa is an outstanding example of a truly unique resort which will appeal to the discerning, smart traveller looking to combine style and service with one of the most exciting destinations in Africa.”

John T A Vanderslice, global head, Luxury & Lifestyle Brands for Hilton Worldwide said: “Conrad Pezula Resort & Spa is an outstanding example of a truly unique resort which will appeal to the discerning, smart traveller looking to combine style and service with one of the most exciting destinations in Africa.”

CONRAD   PEZULA - AFRIQUE DU SUD

Le Pezula Resort Hotel & Spa oeuvre des architectes du groupe Keith design M2K Architecture de Cape Town , se présente comme un nouvel univers de luxe empreint d'élégance africaine et de raffinement exquis. Situé à Knysna, sur la côte de la route des jardins, à moins d'une heure de vol de Cape Town, l'hôtel est entouré de falaises abruptes, de forêts centenaires et de plages abritées. Offrant un petit havre d'intimité et de luxe absolu, l'hôtel offre une vue somptueuse sur le golf de 18 trous, l'Océan Indien et le Lagon de Knysna.

La route des jardins doit sa réputation à la beauté spectaculaire de ses plages de sable blanc et à son littoral recouvert d’une végétation sauvage. Le paradis des randonneurs et surfeurs .

Coincé entre les monts Outenikua, Tsitsikkamma et les vagues de l’océan indien, l’itinéraire serpente le long d’une côte déchiquetée. De Mossel bay à Pletenberg bay, les plages succèdent aux falaises, les villes aux criques, au milieu d’une nature luxuriante et préservée.

« Non, vous n’êtes pas morts gratuits. Vous êtes les témoins de l’Afrique immortelle, vous êtes les témoins du monde nouveau qui sera demain. » de Léopold Sédar Senghor « Non, vous n’êtes pas morts gratuits. Vous êtes les témoins de l’Afrique immortelle, vous êtes les témoins du monde nouveau qui sera demain. » de Léopold Sédar Senghor
« Non, vous n’êtes pas morts gratuits. Vous êtes les témoins de l’Afrique immortelle, vous êtes les témoins du monde nouveau qui sera demain. » de Léopold Sédar Senghor « Non, vous n’êtes pas morts gratuits. Vous êtes les témoins de l’Afrique immortelle, vous êtes les témoins du monde nouveau qui sera demain. » de Léopold Sédar Senghor

« Non, vous n’êtes pas morts gratuits. Vous êtes les témoins de l’Afrique immortelle, vous êtes les témoins du monde nouveau qui sera demain. » de Léopold Sédar Senghor

Les aménagements paysagers du site sont exclusivement conçus avec la flore si particulière d'Afrique du Sud et de la route mythique des jardins.

Le fynbos :

C’est la principale végétation, qui couvre 46.000 km2. Elle est composée de restionacées (herbes géantes comme Elegia Capensis), d’éricacées (bruyères) et de protéacées (Protea, Leucadendron, …) avec aussi des bulbes comme les liliacées, les iridacées et les orchidacées et des plantes succulentes sur les falaises et les sites secs. Les sols sont pauvres et acides. Le fynbos s’installe là où la pluviométrie est supérieure à 600 mm. Les incendies sont fréquents et parfois répétitifs. La végétation s’est adaptée à cet état de fait.

La richesse floristique est très élevée puisqu’on y trouve 8700 espèces dont 68% sont endémiques. C’est aussi le cas pour 6 familles comme les bruniacées .

« C'est drôle, on parle souvent du Pôle Nord, plus rarement du Pôle Sud, et jamais du Pôle Ouest ni du Pôle Est. Pourquoi cette injustice ? ...ou cet oubli ? »  Alphonse Allais
« C'est drôle, on parle souvent du Pôle Nord, plus rarement du Pôle Sud, et jamais du Pôle Ouest ni du Pôle Est. Pourquoi cette injustice ? ...ou cet oubli ? »  Alphonse Allais
« C'est drôle, on parle souvent du Pôle Nord, plus rarement du Pôle Sud, et jamais du Pôle Ouest ni du Pôle Est. Pourquoi cette injustice ? ...ou cet oubli ? »  Alphonse Allais
« C'est drôle, on parle souvent du Pôle Nord, plus rarement du Pôle Sud, et jamais du Pôle Ouest ni du Pôle Est. Pourquoi cette injustice ? ...ou cet oubli ? »  Alphonse Allais
« C'est drôle, on parle souvent du Pôle Nord, plus rarement du Pôle Sud, et jamais du Pôle Ouest ni du Pôle Est. Pourquoi cette injustice ? ...ou cet oubli ? »  Alphonse Allais
« C'est drôle, on parle souvent du Pôle Nord, plus rarement du Pôle Sud, et jamais du Pôle Ouest ni du Pôle Est. Pourquoi cette injustice ? ...ou cet oubli ? »  Alphonse Allais

« C'est drôle, on parle souvent du Pôle Nord, plus rarement du Pôle Sud, et jamais du Pôle Ouest ni du Pôle Est. Pourquoi cette injustice ? ...ou cet oubli ? » Alphonse Allais

CONRAD   PEZULA - AFRIQUE DU SUD

Le nom de Knysna est un mot Khoi mais il est incertain quant à sa signification exacte. Cela peut vouloir dire «lieu de bois», ou il pourrait signifier «feuilles de fougère», mais son sens le plus probable est directement vers le bas »- une référence évidente aux chefs. Knysna chefs doivent être les caractéristiques les plus frappantes géologiques le long du littoral Afrique australe tout entière.

C'est la plus grande forêt indigène en Afrique du Sud composée de grands arbres et les anciens d'espèces locales et exotiques, dont stinkwood, yellowwood, Blackwood, bois de fer, l'aulne blanc et le Cap de châtaigne. Sans oublier les fougères, de lianes et de fleurs sauvages qui donnent de la couleur verte de ce collage sans fin. La forêt est vaste et extrêmement dense .

En afrikaans, Fynbos signifie Buisson fin. Aujourd'hui, cependant, cette appellation est un nom vernaculaire pour désigner le macchia ou maquis. Le terme "fynbos" reste néanmoins majoritairement utilisé, surtout dans le langage courant.

Une grande diversité de plantes bulbeuses, de géraniums, de composées et de succulentes (Aloès, Euphorbes, Crassulacées, Aizoacées...et de fougères arborescentes peuplent les jardins.

King protea (protea cynaroises) est LA plante nationale d'Afrique du Sud (l'équivalent du lion pour un safari floral)

« L’Afrique, où parfois rien n’a changé depuis des siècles, est comme une métaphore de la sérénité des peuples à l’ère du zapping et de l’urgence futile. »  Nicolas de La Casinière
« L’Afrique, où parfois rien n’a changé depuis des siècles, est comme une métaphore de la sérénité des peuples à l’ère du zapping et de l’urgence futile. »  Nicolas de La Casinière
« L’Afrique, où parfois rien n’a changé depuis des siècles, est comme une métaphore de la sérénité des peuples à l’ère du zapping et de l’urgence futile. »  Nicolas de La Casinière
« L’Afrique, où parfois rien n’a changé depuis des siècles, est comme une métaphore de la sérénité des peuples à l’ère du zapping et de l’urgence futile. »  Nicolas de La Casinière
« L’Afrique, où parfois rien n’a changé depuis des siècles, est comme une métaphore de la sérénité des peuples à l’ère du zapping et de l’urgence futile. »  Nicolas de La Casinière
« L’Afrique, où parfois rien n’a changé depuis des siècles, est comme une métaphore de la sérénité des peuples à l’ère du zapping et de l’urgence futile. »  Nicolas de La Casinière

« L’Afrique, où parfois rien n’a changé depuis des siècles, est comme une métaphore de la sérénité des peuples à l’ère du zapping et de l’urgence futile. » Nicolas de La Casinière

De type proche du Mediterranéen , les aménagements paysagers des jardins restent des espaces volontairement "ouverts" pour profiter des fantastiques perspectives sur l'océan et le lagon. Les emplacements des arbustes sur chaque suite sont choisis pour préserver à la fois l'intimité et les vues .

Il existe cinq grandes zones à climat méditerranéen dans le monde : la Californie, le sud et le sud-ouest de l’Australie, le Chili central, la région du Cap en Afrique du sud et bien sûr, le bassin méditerranéen. Elles se caractérisent par des étés chauds et secs, et par des hivers frais et pluvieux

Aux variétés typiques du climat Méditerranéen se mêlent quelques essences plus tropicales comme les palmiers, les plantes grasses , les aloés ,les agaves, les pins et les fougères arborescentes.

« O femme après l'amour démantelée et découronnée du désir de l'homme. Rejetée parmi les étoiles froides. Les paysages du coeur changent si vite. » Antoine de Saint-Exupéry« O femme après l'amour démantelée et découronnée du désir de l'homme. Rejetée parmi les étoiles froides. Les paysages du coeur changent si vite. » Antoine de Saint-Exupéry
« O femme après l'amour démantelée et découronnée du désir de l'homme. Rejetée parmi les étoiles froides. Les paysages du coeur changent si vite. » Antoine de Saint-Exupéry« O femme après l'amour démantelée et découronnée du désir de l'homme. Rejetée parmi les étoiles froides. Les paysages du coeur changent si vite. » Antoine de Saint-Exupéry
« O femme après l'amour démantelée et découronnée du désir de l'homme. Rejetée parmi les étoiles froides. Les paysages du coeur changent si vite. » Antoine de Saint-Exupéry« O femme après l'amour démantelée et découronnée du désir de l'homme. Rejetée parmi les étoiles froides. Les paysages du coeur changent si vite. » Antoine de Saint-Exupéry

« O femme après l'amour démantelée et découronnée du désir de l'homme. Rejetée parmi les étoiles froides. Les paysages du coeur changent si vite. » Antoine de Saint-Exupéry

CONRAD   PEZULA - AFRIQUE DU SUD

UN ARBRE EN VEDETTE

LA FOUGERE ARBORESCENTE ( Dicksonia antartica)

Le genre Dicksonia comporte une trentaine d’espèces réparties dans les montagnes de Malaisie, en Australie, en Nouvelle-Calédonie, en Nouvelle-Zélande. D. antartica est apparue sur Terre il y a environ 350 millions d’années, des fossiles datant de l’époque du carbonifère en témoignent. Le genre est dédié à James Dickson (1738-1822), un botaniste anglais, auteur de plusieurs ouvrages dont un sur les fougères.

Magnifique fougère géante déjà présente sur la Terre aux temps des dynosaures.

Frondes en couronne étalées vert luisant, pétiole recouvert de poils roux et doux. Sa taille impressionnante en fait un sujet de choix .

Elle peut atteindre une hauteur de 15 mètres dans son milieu naturel mais ne dépasse pas 3 à 4 mètres en poterie.

Chaque année, une nouvelle couronne de feuilles vert luisant (les frondes) émerge du haut du tronc (le stipe), lequel a une croissance très lente. Les frondes, en revanche, se développent vite et atteignent 1,5 à 2 mètres à la fin de l'été.

CONRAD   PEZULA - AFRIQUE DU SUD CONRAD   PEZULA - AFRIQUE DU SUD
CONRAD   PEZULA - AFRIQUE DU SUD CONRAD   PEZULA - AFRIQUE DU SUD
CONRAD   PEZULA - AFRIQUE DU SUD CONRAD   PEZULA - AFRIQUE DU SUD
Tag(s) : #Conrad Pezula- Afrique du Sud, #AFRIQUE

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :